jeudi 5 janvier 2017

La veuve

Auteur Fiona Barton
Titre The Widow
Année 2017
Genre Policier, Roman noir
Pages 416p.

Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir… non ?
La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime. Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil. Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquillité, même après un acquittement.
Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

Entre policier et roman noir, j'ai du mal à me décider. Ce texte est tout simplement incroyable, mais d'une grande dureté.

Jane est une veuve pas si éplorée que ça. Son mari vient de mourir accidentellement, en passant sous un bus. Mais elle n'est pas si triste et nous raconte pourquoi, en remontant à des faits datant de quatre années auparavant : son mari est le suspect principal dans l'enlèvement de la petite Bella. Sous couvert de différents points de vue, dont la mère de Bella, l'inspecteur en charge de l'enquête, ou de journaliste cherchant à décrocher le scoop, toute l'affaire nous est retracée plus ou moins chronologiquement. Quelques petits détails futurs filtrent toutefois à droite à gauche, pour nous donner envie de prolonger notre lecture, et voir ce qu'il va advenir des personnages.

Mais ces petits détails n'étaient pas nécessaires selon moi, car le rythme de ce roman est très entraînant. En quelques pages, on se sent l'envie de comprendre cette histoire, de plaindre Jane et de savoir la vérité. Car rien n'est vraiment clair avant la fin. On se doute de beaucoup de choses, on entrevoit des réponses potentielles, mais chaque personnage reste assez secret. Trop pour avouer, pas assez pour être blanc comme neige. J'ai vraiment adoré l'ambiance qui a été donnée à cette intrigue, et me suis régalée lors de cette lecture très noire.

Je dois avouer que j'ai eu de la peine pour Jane. Elle a vécu des moments plutôt difficile, et n'était pas vraiment aidée par son mari, qui semble la manipuler plus qu'autre chose, tout en l'aimant pourtant profondément. Le paradoxe mis en place sur les personnages donnait un côté très réaliste à l'histoire, et je frissonne à l'idée d'imaginer qu'il puisse exister de tels êtres sur Terre. La petite Bella est quant à elle omniprésente dans ce roman, mais sans jamais vraiment y apparaître. Tour à tour la victime ou l'enfant chérie, elle est le fil conducteur d'une histoire glaçante.

En bref, si vous aimez les romans noirs avec une enquête policière bien ficelée, je vous conseille vivement ce titre. Vous ne vous ennuierez pas !

2 commentaires:

  1. C'était une bonne lecture mais Jane a fini par m'énerver. Elle reste trop lisse je trouve alors que l'on sent qu'elle n'est pas si innocente que ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sent qu'elle n'est pas si innocente, et son attitude me laissait présager autre chose, en fait. J'ai été surprise !

      Supprimer