lundi 20 novembre 2017

Tequila frappée


Ce livre m'a été conseillé et prêté par une collègue, et j'avoue que j'ai bien fait de le lire tout de suite ! Je ne connaissais pas Nadine Monfils, et tout ce que l'on m'en avait dit était qu'elle avait un style vraiment particulier, assez franc et direct, qui parfois peut surprendre. Autrement dit, j'ai bien compris que soit ça passe, soit ça casse.

Chez moi, c'est passé. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai déjà vu ce genre de style percutant, toujours est-il qu'à chaque fois cela me plaît bien, car cela permet de rentrer tout de suite dans l'histoire. Et il faut dire qu'elle commence fort, cette histoire. Une petite explosion, une main retrouvée dans un coin… et vous n'êtes pas au bout de vos surprises, car les rebondissements vont s'enchaîner, de sorte qu'on n'est sûr de rien jusqu'à la fin. Pourtant, on aurait pu comprendre tout de suite, car il y avait quelques indices.

Ce que j'ai bien aimé aussi, c'est que l'auteur ne se concentre pas que sur l'intrigue policière. Autour, il y a des personnages bien fournis, qui ont tous leurs problèmes et qui doivent les résoudre en parallèle. Cela donnait de la vie et de la crédibilité au texte. Quant au final, il n'est clairement pas banal. Disons que ce polar ne se résout pas du tout de manière classique, et ça, c'était super !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles tendances