lundi 18 septembre 2017

Rêver


L'auteur du mois Septembre 2017.

Je ne vais pas mentir, la taille du roman me faisait un peu peur. 597 pages, ça ne se lit pas vraiment d'une traite, et j'attendais donc d'être enfin en congés pour sortir ce pavé de ma bibliothèque. Par chance, Franck Thilliez était l'auteur choisi par le groupe L'auteur du mois pour septembre. Aucune excuse, je devais le lire !

Et au final, j'ai lu ce roman en deux jours. Cette histoire est incroyable et impossible à lâcher une fois qu'on l'a commencée. Dès les premières pages, on réalise que notre lecture sera particulière, que, peut-être, ce que nous lirons ne se sera pas vraiment passé. Nous sommes comme Abigaël, cette jeune femme narcoleptique qui a besoin de faire des micro-siestes, qui ne sait pas faire la différence entre le rêve et la réalité, et qui doit pourtant démêler le vrai du faux pour découvrir ce qu'il s'est passé le jour de son accident, et comprendre quel est le lien avec Freddy, ce kidnappeur en série qui retient quatre enfants.

J'ai été absolument horrifiée par la maladie d'Abigaël. Je pensais que la narcolepsie consistait juste à un endormissement « n'importe où et n'importe quand » et que cela s'arrêtait là. C'est un trouble bien plus profond en fait, et c'était, je l'admets, une excellente base pour créer un thriller qui nous baladerait du début à la fin. Comme Abigaël, on ne sait pas ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, alors l'auteur s'amuse avec nous.

En plus, la structure du roman est assez particulière, car Franck Thilliez ne nous présente pas l'histoire de manière chronologique. Une frise au début des chapitres nous indique où l'on se trouve temporellement dans l'histoire entre « L'accident » ou le « Lavoir en flammes ». Rien que ces deux repères temporels me faisaient froid dans le dos : ces deux événements étaient juste horribles. L'un a basculé Abigaël dans l'horreur, et le second dans l'horreur de l'horreur...

L'histoire est donc, vous l'aurez compris, excellente. Je me suis douté assez rapidement de certaines choses, mais je me disais que ce n'était pas possible, que j'affabulais. Évidemment, dans un tel contexte, c'est pas la peine de rêver... Ou peut-être que si ! Toujours est-il que la plume de Thilliez, tellement efficace, m'a permis de m'évader un peu de mon quotidien pour plonger dans quelques scènes d'horreur... C'était terrible, mais qu'est-ce que c'était bon !


4 commentaires:

  1. Une pure merveille ce bouquin 😍😍😍

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air pas mal du tout ! Même si je pense découvrir l'auteur avec Puzzle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment super ! "Puzzle" aussi était très bien, j'espère qu'il te plaira :-)

      Supprimer

Articles tendances